5 conseils pour créer une bannière sur LinkedIn

Comme sur chaque réseau social, la bannière est un élément visuel essentiel pour assurer la lisibilité d’un profil. C’est pourquoi il est essentiel de créer une bannière LinkedIn à la fois pertinente et esthétique. Véritable outil marketing, elle vous permettra de vous différencier de vos concurrents et de présenter clairement votre activité aux utilisateurs.

Lorsqu’il s’agit de créer une bannière LinkedIn impressionnante, les options sont pratiquement illimitées. Alors, par où commencer ? Quelles sont les étapes à suivre ? Et quelles sont la taille et la résolution idéales d’une bannière ? Oh, et encore une chose… Que devez-vous mettre en avant dans votre bannière ? Eh bien, grâce à ce guide, vous aurez bientôt la réponse à toutes vos questions brûlantes sur les bannières LinkedIn. Commençons avec nos 5 conseils pour créer une bannière sur Linkedin.

Conseil 1 : Respecter les bonnes dimensions

Lorsque vous créez une bannière LinkedIn, elle a une taille spécifique, que vous devez prendre en compte lors de la conception de votre image de couverture. LinkedIn recommande : 1128 (l) x 191 (h) pixels. De plus, vous devez faire attention à votre photo de profil qui dépassera légèrement sur la bannière. En effet, évitez de placer du texte ou un logo à cet endroit.

Conseil 2 : Choisir un outil pour créer votre bannière

Sur le marché, vous pouvez trouver différents types de logiciels gratuits qui vous permettront de concevoir une bannière LinkedIn de manière simple et efficace. Entre Photoshop, Photofiltre, PowerPoint ou Canva… Le choix est large pour vous aider à créer la bannière la plus impactante.

Conseil 3 : Penser au texte de votre bannière

Pour créer votre bannière, il est essentiel que le texte que vous incluez soit clair et concis, afin que les internautes comprennent le message que vous voulez transmettre. Si vous avez un slogan, ou si vous souhaitez utiliser une image comme support visuel, veillez à ce qu’elle reste visible et esthétique en l’intégrant à votre bannière avec soin.

Conseil 4 : Trouver des images de qualité

Créer une bannière pour votre page LinkedIn est un bon moyen de vous représenter visuellement, vous et votre marque. Le moyen le plus simple est d’utiliser des images libres de droits. Nous vous conseillons de les sélectionner sur Unsplash ou Pixabay, deux sites qui proposent un large choix et des images de qualité.

Conseil 5 : Partager votre bannière pour récolter des avis

Après avoir créé votre bannière, n’hésitez pas à la partager, sous forme de sondage avec des personnes de votre réseau afin d’avoir leurs avis. Un professionnel peut également vous donner de précieuses indications sur ce qui fonctionne le mieux et ce qui ne fonctionne pas.

 

Vous avez aimé nos 5 conseils pour créer une bannière Linkedin ? Découvrez aussi nos expertises et nos conseils pour améliorer votre visibilité en ligne !

La vidéo augmente l’engagement sur les réseaux sociaux !

Les réseaux sociaux sont d’excellents canaux pour les entreprises qui souhaitent augmenter l’engagement de leurs clients, promouvoir leurs produits ou leur contenu et créer une base de fans fidèles. Cependant, ces plateformes deviennent de plus en plus compétitives… La solution ? La vidéo !

La vidéo est sans doute le format le plus populaire sur les réseaux sociaux. Tiktok, Facebook et Instagram ont tous reconnu sa puissance. Facebook lui a même donné un coup de pouce supplémentaire avec le lancement de Facebook Watch.

Voici quelques-uns des principaux avantages de la vidéo pour votre marque :

La vidéo est massivement partagée

Saviez-vous que les messages contenant une vidéo ont beaucoup plus de chances d’être partagés sur les médias sociaux ? Sur Twitter, par exemple, les vidéos ont 6 fois plus de chances d’être retweetées. C’est un excellent moyen de renforcer la visibilité de votre marque, mais aussi d’atteindre une plus grande communauté de fans.

La vidéo génère de l’engagement

Selon les statistiques publiées par Facebook, les vidéos peuvent générer jusqu’à 100% d’interactions en plus que de simples images ou du texte. Et même si vous ne partagez pas votre vidéo sur Facebook, elle reste un outil essentiel pour inciter les gens à regarder votre film, à s’abonner à votre chaîne et à améliorer votre newsletter.

De plus, ces interactions sont très utiles dans la mesure où elles vous permettent d’en savoir plus sur votre public. Ils pourront vous dire ce qu’ils n’aiment pas, ce qu’ils préfèrent, et s’ils font preuve d’une certaine méconnaissance, vous pourrez les corriger après quelques recherches. En bref, interagir avec votre public par le biais de vidéos est une situation gagnant-gagnant.

La vidéo rend vos messages plus mémorisables

Des études ont montré que 65 % de la population retient plus facilement les éléments visuels que les autres formats, comme le texte. Ainsi, la vidéo vous permet de transmettre votre message plus efficacement et de le rendre plus compréhensible. Elle a également l’avantage de rendre votre marque beaucoup plus mémorable pour le consommateur.

La vidéo a un ROI facilement mesurable

Taux de conversion, d’interaction et de clics… Par exemple, il est possible de connaître le temps moyen passé par les utilisateurs à regarder votre vidéo. S’il est élevé, vous pouvez en déduire que votre contenu est pertinent et intéressant. En termes de conversion, vous pouvez voir combien de personnes ont regardé votre vidéo, avant de cliquer sur le lien de votre site web et y faire un achat.

 

Besoin de créer du contenu vidéo ?

Nous vous accompagnons dans la création de vos contenus vidéos !

5 raisons d’utiliser LinkedIn pour prospecter en BtoB

LinkedIn est le leader des réseaux sociaux professionnels. Mais quels sont les avantages de LinkedIn pour une entreprise B2B ? Nous nous sommes tous fait dire, à un moment ou à un autre, que nous avions « besoin d’un profil LinkedIn » ou que « les candidats passifs sont/pas sur LinkedIn », mais que vous pensiez ou non que ce soit vrai, il y a en fait plusieurs avantages à intégrer LinkedIn dans votre stratégie de marketing et de vente.

 

1/ Avec plus de 600 millions d’utilisateurs, LinkedIn est le plus grand réseau social professionnel au monde

En France, le réseau social compte 16 millions d’utilisateurs actifs, dont 45% occupent des postes de direction. En d’autres termes, les décideurs que vous ciblez sont sur LinkedIn !

 

2/ 50% du trafic web en provenance des réseaux sociaux en BtoB vient de LinkedIn

Pour générer de nouveaux leads et acquérir des clients sur internet, vous devez mettre en place des stratégies pour attirer les bons visiteurs sur votre site. Les réseaux sociaux sont un excellent outil pour la génération de leads, vous pouvez publier du contenu et cibler les bonnes personnes en fonction de différents critères tels que votre secteur d’activité, votre localisation ou même votre intitulé de poste.

 

3/ 91% des décideurs déclarent que LinkedIn est leur 1ère source d’information web

La prospection par article de blog consiste à identifier des articles de blog du monde en ligne et à les analyser pour trouver des Leads et des prospects. Cette technique de prospection a une forte connotation B2C chez les commerciaux, qui ont l’habitude de trouver des prospects soit dans le monde réel, soit sur des plateformes sociales dédiées aux particuliers : Facebook et Twitter. Cependant, l’enquête précitée montre que LinkedIn est utilisé en BtoB par 91% des décideurs comme source d’information web.

 

4/ LinkedIn vous permet de vous positionner comme un expert

LinkedIn est une affaire de confiance. Vous voulez non seulement vous présenter comme une entreprise B2B experte, mais aussi comme quelqu’un qui donne quelque chose en retour en partageant ses connaissances. Si vous retenez une chose de cet article, c’est que votre prospect veut être informé et inspiré gratuitement par votre contenu, afin qu’il pense à vous avant de faire son prochain achat.

 

5/ LinkedIn est un levier puissant pour votre prospection commerciale

LinkedIn est un excellent outil de prospection. Cependant, les vendeurs utilisent trop souvent des méthodes de prospection traditionnelles sur le réseau. Cela conduit à un mauvais alignement entre leur comportement et les attentes des utilisateurs. Je vous propose d’appliquer le concept de Social Selling, même sur LinkedIn !

Ces 5 raisons vous ont peut-être convaincu d’investir dans LinkedIn ou de poursuivre ce que vous faites déjà. Cependant, j’aimerais attirer votre attention sur le fait que ces statistiques et usages ne sont que des tendances qui ne s’appliquent peut-être pas à vous. Pour vous aider, vous pouvez demander l’aide d’une agence experte en communication digitale.

Contactez-nous pour découvrir comment nous adaptons votre activité à une stratégie de prospection cohérente.

Top 8 des outils pour performer au travail

Améliorer la communication entre les équipes et centraliser le travail de groupe, c’est le défi que relèvent les applications ci-dessous. Voici notre top 8 des outils de productivité à utiliser dès que possible !

Slack

Slack est un outil de communication d’équipe qui vous permet d’envoyer des messages privés ou publics. Vous pouvez créer des groupes pour tous vos projets ou espaces de coworking et y ajouter uniquement les membres qui travaillent avec vous sur ce projet. Vous pouvez également organiser des conversations en tête-à-tête avec n’importe quel membre de votre équipe, bien sûr. Grâce à la messagerie instantanée, vous pouvez améliorer votre efficacité au travail en ayant moins d’e-mails non lus et en parcourant des kilomètres entre votre bureau et celui de votre collègue.

 

Jira

Suivre l’avancement de vos tickets, se connecter avec différentes équipes, c’est possible avec Jira ! Outil multifonctionnel initialement créé pour développer des logiciels, Jira a été étendu à la gestion de projet. Très utile pour les propriétaires de produits, les développeurs et les entreprises utilisant la méthode Agile.

 

Trello

Essayer d’organiser efficacement un travail de groupe peut être fastidieux et prendre beaucoup de temps. Trello vous permet de gérer vos tâches de manière très simple : créez des colonnes, ajoutez des cartes, distribuez-les, attribuez des tâches à des personnes, etc. Pour une organisation encore plus fluide, attribuez des échéances à chaque tâche.

 

Concentrez-vous sur ce qui est important et laissez-le reste aux outils dédiés et fiables. Prenez des notes, créez ou modifiez un document en toute simplicité, pour des résultats incroyables qui stimuleront votre productivité.

Canva

Canva est une plateforme de conception graphique gratuite qui vous permet de créer rapidement des infographies et d’autres visuels pour votre marketing sur les médias sociaux. Vous pouvez l’utiliser gratuitement, mais le compte Pro de Canva offre des fonctionnalités premium et de puissants outils de personnalisation. Gain de temps assuré !

 

Evernote

Avec Evernote, vous pouvez enregistrer vos propres idées et photos, mais aussi prendre des photos des tableaux blancs lors d’une réunion ou scanner les reçus d’un voyage d’affaires pour les conserver plus tard. Ce qui distingue Evernote des autres outils de prise de notes, c’est qu’il ne s’agit pas seulement d’une application en ligne ou hors ligne. Au lieu de cela, les notes peuvent être consultées sur n’importe quel appareil (ordinateur de bureau et mobile), via l’interface Web, ou envoyées par courrier électronique sur le compte Evernote, ce qui permet de rester organisé où que vous soyez, et quel que soit le sujet sur lequel vous travaillez.

 

Coggle.it

Coggle est une plateforme collaborative de mind mapping en ligne qui vous aide à simplifier des informations complexes, à organiser et à structurer vos notes, à concevoir de nouveaux processus et à rédiger de meilleurs comptes rendus de réunion. Elle offre un moyen simple, mais innovant, d’exprimer vos pensées de manière claire afin qu’elles soient faciles à comprendre.

 

Planifiez votre temps de travail avec des outils efficaces

 

MailChimp comprend des outils qui peuvent rendre votre courrier électronique plus personnel et plus puissant en fournissant des commentaires au fur et à mesure que vous créez du contenu. Apprenez à ajouter des lecteurs à votre liste, à les faire se sentir spéciaux et à communiquer avec eux par le biais de l’un des canaux les plus puissants du marketing Internet.

Lorsque vous invitez un groupe de personnes à une réunion, trouver un moment qui convienne à tout le monde peut être un cauchemar. C’est un problème courant dans nos vies chargées. Quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous travaillez, la coordination des réunions est un véritable casse-tête. Pour éviter les échanges constants d’e-mails et les pertes de temps de travail, utilisez Doodle.

 

Conclusion :

La vitesse du changement se produit tout autour de nous, nous devons l’accepter et apprendre à utiliser tous les outils qui sont à notre disposition afin de rester en phase avec la quantité écrasante d’informations qui nous sont présentées quotidiennement. En évitant de prendre du retard, nous pouvons prendre de l’avance sur nos pairs. Cela signifie qu’il faut travailler plus intelligemment et non plus durement, car la productivité consiste à affiner notre routine et à introduire des solutions qui remplacent les actions et les processus chronophages.

 

En savoir + sur nos expertises Revolucy.

5 erreurs à éviter dans une stratégie de Webmarketing

Au début, la création d’une stratégie de marketing web peut sembler compliquée et décourageante. Mais comme la plupart des choses, plus vous en apprenez, mieux vous la comprenez.

Pour vous assurer que vous ne perdez pas de temps et d’argent dans votre stratégie web, voyons 5 erreurs à éviter à tout prix.

 

1/ Ne pas définir sa cible

Ne pas définir sa cible est la première grosse erreur que l’on peut faire en matière de webmarketing, et entraîne toutes sortes d’autres erreurs. En n’ayant pas de cible clairement définie, vous ne pouvez pas concevoir de plan d’action efficace et adapté aux besoins de vos clients.

Or, il est souvent souhaitable non seulement de savoir qui est votre client, mais aussi de comprendre ce qui le pousse à se déplacer sur votre site et à opter pour un produit ou un service. En effet, seule une parfaite connaissance de vos clients vous permettra de mettre en place des actions marketing pertinentes et d’augmenter vos ventes. Pour y parvenir, il est recommandé d’utiliser la méthode des buyer personas, qui consiste à dresser le portrait de votre client idéal.

 

Cela peut sembler évident. Votre entreprise souhaite attirer des clients potentiels, votre stratégie de marketing web doit donc viser votre cible. Mais il y a un piège que vous devez éviter lorsque vous définissez votre cible : le danger d’être trop large. Si vous créez un profil général pour votre cible, vous ne ferez qu’attirer des personnes qui, bien qu’elles soient intéressées par vos produits et services, n’ont pas l’intention d’acheter chez vous.

 

2/ Négliger son contenu

Rédigez vos textes avec conviction, sans exagérer. Dans le passé, nous avons assisté à la croissance de ce que l’on appelle les moulins à contenu, où les gens se contentent de remplir le web de textes de faible qualité. Ne laissez pas cela vous arriver ! Le contenu est un élément crucial de votre stratégie de marketing web et il doit être bien fait. Ainsi, un bon contenu n’est pas qu’une succession de mots-clés : c’est un texte bien rédigé, attirant sur la forme et intéressant sur le fond, qui a été pensé pour répondre à une question ou à un besoin de votre public cible.

« Bon contenu » et « contenu de haute qualité » ne sont absolument pas synonymes. Même si les informations contenues sont de la meilleure qualité, sa longueur en dit long. Par exemple, un article de blog de moins de 500 mots aura généralement du mal à être bien référencé sur le web et n’aura pas beaucoup de chances d’être bien placé dans les moteurs de recherche comme Google.

 

3/ Ne pas avoir un site responsive (Mobile First)

Si vous avez déjà un site web, il n’est pas trop tard pour le convertir en site adapté aux mobiles. Si vous n’en avez pas encore, il est préférable d’y penser avant de créer un site. En effet, plusieurs études et analyses montrent que le revenu potentiel de votre site pourrait augmenter considérablement grâce à cette adaptation !

 

4/ Ne pas soigner son maillage interne et ses backlinks

Il n’existe pas d’entreprise intelligente qui ne prenne pas soin de ses liens internes et externes. Sans de bons liens internes et backlinks, vous courez plus que jamais le risque de perdre votre classement auprès des moteurs de recherche malgré tout ce que vous faites. Et même si votre stratégie de référencement est efficace, elle sera compromise et vos résultats seront moins satisfaisants sans de bonnes directives internes.

 

5/ Ne pas analyser ses performances

En matière de marketing web, il n’existe pas de stratégie unique qui soit toujours plus efficace. Les sites Web évoluent, tout comme les stratégies utilisées pour les promouvoir. Pour réussir, vous devez à la fois vous adapter et analyser vos performances. Des outils comme Google Analytics, mais aussi les statistiques issues des réseaux sociaux, peuvent vous aider à analyser vos performances et à identifier des pistes d’amélioration. Vous serez ainsi capable d’ajuster progressivement votre stratégie pour gagner en efficacité.

 

La clé du succès consiste à adopter une approche stratégique et analytique. Interprétez vos données et ne vous focalisez pas trop sur les résultats que vous souhaitez obtenir. En gardant cela à l’esprit, le potentiel futur de votre entreprise en ligne ne devrait pas être menacé par ces erreurs courantes de marketing web.

 

Vous avez besoin d’aide ? Contactez notre agence ici.

Les tendances des réseaux sociaux en 2022

Les réseaux sociaux sont désormais un outil fondamental dans le monde d’aujourd’hui. Les gens utilisent les médias sociaux non seulement pour communiquer entre eux, mais aussi pour accéder à des informations, faire des achats et suivre leurs marques préférées. Les médias sociaux sont devenus indispensables et les entreprises doivent offrir une présence numérique décente afin d’être prises au sérieux par le client !

Découvrez les dernières tendances incontournables sur les médias sociaux en 2022.

Les réseaux sociaux : plateformes e-commerce de demain

instagram-shopping

La crise du Covid-19 a entraîné un véritable boom des ventes en ligne, notamment en raison de la fermeture de nombreux magasins physiques dans le cadre des restrictions sanitaires. Si les sites classiques d’e-commerce ont trouvé leur compte, les médias sociaux se sont également fortement développés dans ce sens.

Jusqu’à récemment, Facebook et autres servaient à découvrir de nouvelles marques et de nouveaux produits. Mais aujourd’hui, ce sont des plateformes de commerce électronique à part entière qui vous permettent d’effectuer des achats directement sur vos réseaux sociaux. La vente sociale est donc devenue un élément majeur de la stratégie commerciale de toute entreprise.

L'avènement de la réalité augmentée

vr-3460451_1920

Avec l’avènement de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, il est possible d’interagir avec des éléments numériques en temps réel. Cet été, un jeune homme originaire de France a pu vivre pendant 10 minutes à l’intérieur d’un jeu vidéo sur Twitch.tv, grâce à cette technologie. Mais la réalité augmentée ne fonctionne pas seulement dans le monde réel. On la voit aussi sur les réseaux sociaux, où certaines fonctions sont basées sur cette technologie ! Sur Instagram, par exemple, des filtres utilisant la réalité augmentée existent depuis 2017. Ce type de fonctionnalité est donc amené à se développer fortement en 2022 et dans les années qui suivront.

La vidéo courte

La vidéo est partout sur le web. Quels que soient les réseaux sociaux que vous utilisez, vous êtes sûr de tomber sur des vidéos. Instagram, Snapchat et TikTok regorgent de contenus vidéo. Toutefois, la surabondance de vidéos engendre une diminution du temps d’attention des internautes.

C’est pourquoi la durée moyenne des vidéos tend à se raccourcir de plus en plus. Que ce soit sur TikTok, sur Instagram ou sur Snapchat, les publications, les stories et autres reels dépassent rarement quelques dizaines de secondes. De quoi capter l’attention des utilisateurs sans les lasser.

Est-ce à dire que les vidéos plus longues et plus approfondies sont amenées à disparaître ? Pas nécessairement : le découpage d’une vidéo en plusieurs « mini-vidéos » est une pratique qui va sans doute se répandre en 2022.

 

En 2021, TikTok est devenu le maître du divertissement vidéo court. Un milliard d’utilisateurs ont regardé un milliard d’heures de vidéos chaque jour sur TikTok en 2021. C’était un grand succès pour le plus jeune des réseaux sociaux. Mais c’était aussi un véritable mastodonte pour les marques qui tentaient de marquer des points sur la plateforme. En 2021, TikTok a introduit de toutes nouvelles fonctionnalités pour les entreprises et a amélioré leurs campagnes payantes, mais a également donné un rôle encore plus important aux créateurs de contenu et à leurs propres communautés. Le commerce électronique s’est donc également développé rapidement sur TikTok (avec l’arrivée de TikTok Shopping), ce qui a confirmé une autre tendance plus globale : les réseaux sociaux deviennent de véritables centres de transactions en 2021.

Le développement du contenu généré par les utilisateurs

tiktok-for-business

Les contenus générés par les utilisateurs (CGU), créés par des utilisateurs autres que la marque, sont devenus de plus en plus populaires dans les stratégies de marketing des médias sociaux. En effet, leur popularité a décollé grâce à des plateformes telles qu’Instagram et TikTok qui permettent aux utilisateurs de s’exprimer librement et de créer leur propre contenu.

Les marques ont donc tout intérêt à s’emparer de ces contenus pour créer plus d’interaction et de proximité avec leur public. De plus, le CGU a un impact positif sur le trafic et sur les conversions.

Le marketing social media sous le signe de la bienveillance

szabolcs-toth-0U41Mg8Q_HU-unsplash

L’émergence de tendances telles que le « body-positive » a naturellement conduit au développement de comptes qui ont choisi de promouvoir ces valeurs. Quelques années plus tard, il apparaît clairement que les réseaux sociaux n’ont pas seulement le pouvoir de rassembler les gens, mais qu’ils ont également un impact considérable sur leur santé mentale.

 

Découvrez d’autres sujets autour des médias sociaux en consultant notre blog.

Quel regard porter sur Facebook (Meta) en 2022 ?

Introduction

Le média social Facebook a beaucoup fait jaser en 2021 avec l’annonce de son changement de nom. Avec Meta, la plateforme compte étendre ses fonctionnalités au cours des prochaines années. Mais qu’en est-il de 2022 ? Que pouvez-vous attendre de Facebook et quel usage devriez-vous privilégier ?

1/ Des outils de communications nouveaux

Les entreprises pourraient faire de la programmation plus avancée.
La plateforme Facebook pourrait alors concentrer ses services sans obliger les utilisateurs à faire usage d’un logiciel tiers. Ce qui était strictement impossible avant. Il sera aussi possible de tester et comparer plusieurs versions d’une publication afin de déterminer quel contenu engage le mieux.
On annonce aussi des changements pour les utilisateurs réguliers qui auront plus de liberté dans le contrôle du fil d’actualités. Ils pourront choisir s’ils veulent voir plus ou moins du contenu provenant de leur famille et de leurs amis ainsi que des pages auxquelles ils sont connectés.
Ces nouveaux outils sont conçus pour générer de meilleurs résultats commerciaux tout au long du parcours client, des prospects de meilleure qualité aux ventes incrémentales, en passant par une plus grande satisfaction client ».

Parmi ces outils, on trouve notamment :

La demande de devis sur Messenger : Actuellement testé avec certains annonceurs, ce produit permet aux entreprises de sélectionner 4 à 5 questions à poser aux consommateurs, avant d’entamer une conversation. Les consommateurs sont ensuite en mesure de demander facilement et rapidement un devis à une entreprise sur Facebook en remplissant un court questionnaire sur Messenger.

La recherche de prospects sur Instagram : Nous prévoyons de commencer à tester des outils payants et organiques pour aider les petites entreprises à trouver et à qualifier des prospects directement dans l’application Instagram. Les annonceurs utilisent les publicités de génération de leads pour se rapprocher des clients et se connecter aux prospects de manière plus personnelle, tout en réduisant les coûts.

2/ Développement au sein des groupes

Les groupes Facebook ont pris beaucoup d’ampleur. À l’ère du numérique, 75% des adultes dans le monde disent vouloir communiquer avec les entreprises par messagerie, de la même manière qu’ils communiquent avec leurs amis et leur famille (source : sondage Harris, 2020).

Facebook y a vu un potentiel levier de conversation. Sur Facebook, Instagram et WhatsApp, ont développé des outils de messagerie d’entreprise ainsi que dans les outils de communication omnicanaux, tels que le courrier électronique. Leur objectif est de simplifier les communications des consommateurs avec les entreprises. On verra également l’apparition de boutiques dans les groupes appelée shop in group. Les marques auront donc tout intérêt à fournir les efforts nécessaires pour intégrer ces groupes privés, où le pouvoir des recommandations est très fort !

3/ Faciliter la découverte avec Facebook Business Explore

Facebook Business Explore met en relation la clientèle avec des sociétés nouvelles et pertinentes, le tout depuis un seul et même endroit facile d’accès. Cela permettra également aux entreprises d’élargir leur clientèle et d’accroître la considération en vue d’achats potentiels. Ainsi, elles peuvent se concentrer sur ce qui compte le plus : atteindre leurs clients et développer leur activité. En plus de la gestion des messages sur Messenger et Instagram, Facebook teste la possibilité pour les entreprises de gérer les e-mails via Inbox et d’envoyer des e-mails de remarketing depuis la suite Facebook Business.

Meta : « Aujourd’hui n’est qu’une étape vers l’avenir que nous construisons pour et avec les entreprises dans cette nouvelle ère de la personnalisation. »

 

Découvrez d’autres articles sur les médias sociaux en consultant notre blog !

Comment rédiger un bon script vidéo ?

Découvrez nos 9 règles d’or pour rédiger une bonne trame vidéo !

La vidéo donne au spectateur la possibilité de s’engager avec votre marque. En tant que spécialistes du marketing, nous ne voulons rien de plus que de donner aux consommateurs l’impression qu’ils ne peuvent pas se passer de votre produit ou votre service !

S’il est parfaitement exécuté, le scénario ou l’intrigue d’une vidéo maintiendra l’intérêt des spectateurs et les incitera à en redemander. Si vous pensez qu’il sera facile d’écrire votre propre script vidéo, détrompez-vous. Ce n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît, mais vous serez surpris de la facilité avec laquelle ces neuf règles d’or sont appliquées !

1) Structurez vos idées !

Une fois que vous avez une idée d’histoire prête, vous pouvez commencer à l’écrire, mais il y a une bonne et une mauvaise façon de le faire. Un script vidéo n’est pas différent d’un scénario en ce qui concerne la structure. Vous devez penser à l’avance, comme dans les films.

Alors comment écrire un scénario ? Lorsqu’il s’agit d’écrire un scénario vidéo, il y a quelques éléments à prendre en compte : réfléchissez à la prémisse et, surtout, hiérarchisez votre scénario vidéo en 3 étapes faciles.

Étape 1 : Il s’agit de l’introduction ou de la narration de votre vidéo. Elle sert à présenter votre vidéo – son but, ce qu’ils vont y découvrir et la valeur qu’ils en retirent. Ce n’est pas le moment de fournir toutes les informations de base sur votre sujet. Au contraire, présentez simplement une brève image « en mots » de la situation actuelle de la cible, comme une carte sur un panneau routier qui indique où l’on tourne pour atteindre un certain endroit.

Étape 2 : Pour convaincre le public que vous êtes la solution qu’il attendait, vous devez mettre en avant votre savoir-faire. Il est temps de montrer ce dont votre entreprise est capable en mettant en avant tous vos avantages. Exploitez vos différences, jouez sur les sympathies déjà existantes, et apportez des preuves concrètes de votre efficacité.

Étape 3 : Un appel à l’action (conclusion). Terminez votre script en incluant un call-to-action (CTA) : lien vers le site web, inscription à la newsletter, téléchargement d’un ebook, partage sur les réseaux sociaux…

2) Soignez votre accroche !

Il vous faudra quelques secondes seulement, pour capter l’attention de votre audience avant qu’elle ne scrolle encore et encore. Autant dire que l’accroche de votre script est décisive !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, et provoquer chez votre cible une envie irrésistible de regarder la suite, vous pourriez dès le départ proposer un deal à votre cible. Une information révélée lui donnant des raisons de s’intéresser à l’annonce. Poser une question rhétorique qui interpelle : « Le saviez-vous ? »
Utiliser des onomatopées : « Oh, oh… »
Mettre en avant un chiffre mystérieux : « 3, c’est le nombre de secondes pour capter l’attention… »

3) Racontez une histoire grâce au storytelling

Le story-telling est une méthode de communication ancienne et puissante. Les humains sont câblés pour relier des faits objectifs à des histoires, car c’est ainsi que nous apprenons des choses dans la vie. Vous voulez des preuves ? Je vais vous en donner une ! Une expérience de l’université de Stanford a prouvé que les participants exposés à une histoire se souvenaient 22 fois mieux des détails que ceux à qui l’on n’avait enseigné que des faits simples.

Depuis longtemps, les histoires sont le moyen le plus efficace de susciter l’intérêt des gens. Si vous êtes sur le point de commencer à enregistrer votre courte vidéo ou votre présentation, veillez à appliquer cette stratégie.

Voici quelques conseils storytelling à appliquer sans modération :

  • Personnifiez votre message : pour permettre à votre audience de s’identifier aisément à votre publicité vidéo, définissez un héros qui incarne votre client idéal, et donnez-lui un nom.
  • Faites appel à l’imaginaire : Utilisez des références littéraires ou cinématographiques (« un costume à la James Bond ») et des métaphores (« avoir le cœur brisé ») que les gens pourront se représenter mentalement
  • Amplifiez les émotions : votre script aura un impact plus ou moins fort en fonction du vocabulaire employé.
  • Jouez la carte du suspense : même si le but de votre vidéo est de louanger les bénéfices de votre produit ou service, ne rentrez pas dans les détails d’emblée. Créez des surprises, des ruptures, des rebondissements (« quand tout à coup… ») : bref, cultivez le mystère !

4) Soyez concis

Saviez-vous que, selon une étude de Microsoft, la capacité d’attention moyenne des humains est inférieure à celle d’un poisson rouge ? En fait, elle n’est que de 8 secondes. Oups !

Parce que vous avez tout intérêt à capter l’attention de votre public-cible, veillez à rédiger un script le plus concis possible.

Voici quelques astuces pour y parvenir :

  • Suivez la règle « 1 scénario = 1 idée » : ne mentionnez qu’un seul problème et une seule solution à la fois, sinon vos auditeurs risquent de s’y perdre. Vous avez plusieurs messages à faire passer ? Plusieurs solutions à promouvoir ? Organisez-les par thème et consacrez-leur un script spécifique.
  • N’utilisez pas plus de 12 mots par phrase : à partir de 13 mots, le cerveau humain ne mémorise que 85% de la phrase. À 40 mots ou plus, c’est encore pire : on descend à 30% de mémorisation. Chaque mot a son importance, choisissez-les avec minutie !
  • Supprimez les répétitions et les paraphrases : en plus d’ennuyer vos spectateurs, une redite dans le script obligerait à itérer le visuel associé dans la vidéo, ce qui alourdirait considérablement votre publicité. Bref, les redondances, c’est non !

5) Utilisez un langage courant

« Nos produits 100% cruelty-free et sans anthocyane vous garantiront une expérience disruptive pour vos follicules pileux » : vous n’avez rien compris ?

C’est normal : ce (faux) script est l’exemple typique à ne pas suivre. Trop technique, trop diffus, trop vague… Bien que ce type de message marketing puisse parler à un public de niche. Il risque d’être inintelligible pour la plupart des auditeurs.

En fait, chaque vidéo doit avoir une histoire et être compréhensible par des personnes qui ne suivent pas le secteur de la vidéo. Attention au jargon, qui peut être un problème pour les clients étrangers (donc se perdre dans la traduction).

Pour ce faire :

  • Employez un vocabulaire simple et compréhensible par tous : oust, le jargon professionnel et les mots à rallonge !
  • Chassez les anglicismes
  • Vulgarisez les termes complexes : par exemple, on dira « vitamine B1 » au lieu de « aminométhylpyrimidinylhydroxyéthylméthythiazolium »
  • Parlez au présent pour faciliter l’effort de compréhension
  • Évitez les tournures de phrases dissertatives : préférez plutôt un langage parlé, utilisé dans la vie de tous les jours. Concrètement, on remplacera « cependant, néanmoins, toutefois… » par « mais ». Beaucoup plus simple, non ?

6) Pensez au visuel

La vidéo est un média qui se regarde plus qu’il ne s’écoute : preuve à l’appui, 85% des vidéos sont regardées sans le son sur Facebook, et plus globalement sur le tout Internet.

Tout au long de votre script vidéo, n’hésitez pas à annoter des indications sur les animations graphiques et/ou des ellipses qui viendront compléter le texte.

Voici un cas concret de script pour une vidéo animée :

  • Le projet de Vincent décolle (image d’une fusée qui décolle)
  • Vincent a commencé graphiste avant de se lancer dans le développement web (image de dessins, puis transition vers l’univers du développement web, avec des lignes de code)

Bref, vous l’aurez compris : en plus d’alléger votre texte, cette petite astuce facilitera grandement la tâche de votre monteur vidéo. Malin, non ?

7) Ajoutez un call to action

Ça y est, vous voyez la fin de votre script vidéo ? Félicitations, le plus dur est derrière vous. Mais avant de poser votre stylo, n’oubliez pas de finaliser votre script avec un appel à l’action clair.

Évidemment, tout dépend de votre objectif marketing : vous pourriez, par exemple, inviter votre cible à…

  • Visiter votre site Web, pour augmenter votre trafic
  • Télécharger votre livre blanc, pour mettre en avant votre expertise sectorielle
  • Prendre un rendez-vous en ligne, pour générer des leads
  • Acheter un produit, pour gonfler vos ventes

Typiquement c’est : Nous rencontrer

8) Évaluez le temps de votre vidéo

Vous avez fini de rédiger le texte de votre vidéo – félicitations ! Le texte est la base de votre scénario, et vous l’avez probablement déjà relu plusieurs fois pour éliminer toutes les erreurs grammaticales et orthographiques. Mais il manque encore quelque chose : le montage. Pour vous assurer que l’intrigue de votre vidéo est fluide, vous devez la condenser.

Mais comment ? Tout commence par le timing

Pour ce faire, chronométrez-vous avec un smartphone tout en lisant en débit normal. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter approximativement 160 à 220 mots pour une minute de vidéo, sans faire de pause.
Votre texte est trop long ? Allez à l’essentiel et supprimez les mots les moins importants !

9) Relire votre script

Avant de lancer votre vidéo d’entreprise en production et post-production, n’hésitez pas à soumettre votre travail rédactionnel à une tierce personne qui n’a pas le nez dedans. Votre entreprise peut ne pas savoir ce qui sera dit dans la vidéo, mais il y a aussi des risques d’erreurs… et peut-être d’erreurs embarrassantes !

Les avantages sont nombreux :

  • Assurance d’un script bien intelligible par tous
  • Repérage et correction d’éventuelles coquilles
  • Garantie d’une tonalité et d’un discours raccords avec les objectifs de votre entreprise

À vos marques, prêts, scriptez !

 

Source.

Comment augmenter son nombre de leads ?

Pour augmenter son nombre de leads, il est évident qu’il est nécessaire d’augmenter son nombre de visiteurs, mais pas seulement. Il est important de travailler sur le taux de transformation, pour essayer de capter le maximum de visiteurs.
L’augmentation du nombre de leads, passe donc par une augmentation du nombre de visiteurs, et une augmentation du taux de conversion, que nous traiterons dans un prochain article.
La question se pose donc, comment augmenter le taux de conversion d’un site vitrine ?

L’enjeu est d’augmenter son taux de conversion. Pour cela certaines actions sont nécessaires, et incitent le visiteur à rester sur votre site. Effectivement, vous pouvez avoir des millions de visiteurs, si ces derniers ne restent pas sur votre site web (taux de rebond élevé), vous ne pourrez pas générer de leads.

1) Le design et l’accessibilité

Aujourd’hui, 94% des premières impressions sont liées au design. Le visiteur aura confiance en votre site, que si le design est professionnel et l’accessibilité optimisée (Site responsive). C’est essentiel pour éviter que vos visiteurs quittent le site dès le premier chargement.

2) Optimiser son contenu

57% c’est le pourcentage d’entreprises qui ne savent pas comment optimiser le contenu de leurs pages d’atterrissage.
L’optimisation du contenu est bonne pour le référencement, mais aussi pour se faire comprendre facilement après des visiteurs. N’oubliez pas que si votre visiteur trouve du contenu intéressant sur votre site, Google le reconnaîtra et améliorera votre positionnement. Il est donc important de se soucier du contenu de son site internet.

3) Proposer du contenu en échange

La rédaction d’un livre blanc (ou d’un contenu disponible uniquement en échange d’informations), permet la récupération d’e-mail op-tin vous permettant de les réutiliser pour faire de la prospection.

4) Le temps de chargement

À l’heure où notre société est de plus en plus connecté. 40% des utilisateurs vont quitter un site qui prend plus de 3 secondes à charger
Votre prestataire doit optimiser au maximum la vitesse de chargement de votre site internet. Il est important de choisir un hébergeur capable de charger votre site internet rapidement.
Un temps de chargement de 8 secondes ou plus, fait monter votre taux de rebond à 150%.
Cela signifie concrètement que personne ne restera sur votre site si il met plus de 8 secondes à charger.

5) Call 2 Action

Inciter les visiteurs à vous contacter, en ajoutant des boutons « Call To Action » qui les redirigent vers un formulaire de contact. Le numéro de téléphone et un e-mail doit aussi être présent et visible sur toutes les pages du site.

6) Chat = Un contact rapide

Ajouter un module de chat sur votre site internet. Cela permet de répondre directement aux questions de vos visiteurs, et cela en gagnant du temps pour les 2 parties (aucune obligation de téléphoner ou d’écrire un email).

Sources des chiffres : Agence WSI

Pour vérifier les résultats des actions misent en place, il suffit de regarder l’évolution du taux de rebond de son site internet via Google Analytics.

Pourquoi la maintenance d’un site est essentielle ?

Pourquoi la maintenance d’un site est essentielle ?

Les entreprises se focalisent généralement sur la qualité d’un site, en sous-estimant la valeur de sa maintenance. La maintenance d’un site est pourtant essentielle pour assurer le bon fonctionnement de son site et son référencement.

Les compatibilités navigateurs

Il faut savoir que les navigateurs web lisent un site internet différemment. Par conséquent, un site qui se lit bien sur un navigateur peut très bien avoir une mise en forme « cassée » sur un autre navigateur.
C’est pour cela que la phase de recettage est importante. Elle doit s’effectuer au minimum sur tous les navigateurs principaux (Internet Explorer, Chrome, Firefox, Safari).

Les principaux problèmes proviennent d’internet explorer, un navigateur instable qui présentent beaucoup de problèmes. C’est pour cela que Microsoft a décidé de le supprimer sur Windows 10, en le remplaçant par un navigateur plus proche de chrome, appelé Microsoft Edge.
Il faut aussi prendre en compte les mises à jour navigateurs, qui parfois changent la mise en forme de votre site internet (surtout par rapport aux marges des blocs et images).
De plus, aujourd’hui dans l’ère de la navigation mobile, il est important de tester votre site responsive sur les navigateurs mobiles (Safari, Chrome, etc.).

Les mises à jour des CMS

Pour rappel, le CMS est le « logiciel » qui permet de faire fonctionner votre site web (WordPress, Joomla, Drupal, etc.)
Tout comme les navigateurs web, les CMS ont des mises à jour à effectuer régulièrement. Les mises à jour apportent de nouvelles fonctionnalités, corrigent des bugs et renforcent la sécurité. Il est important de les faire.
Cependant, votre site internet peut complètement être modifié suite à une mise à jour de votre CMS. C’est pour cela qu’il est très important de faire une sauvegarde de votre site avant ces mises à jour. Certains modules installés sur votre site internet peuvent aussi ne plus fonctionner à la suite des mises à jour.

Si vous préférez le faire réaliser par votre prestataire, pensez bien lors de la signature du contrat de prévoir les coûts de mises à jour.

L’augmentation des failles de sécurité

Comme vu précédemment, les mises à jour des navigateurs web et des CMS permettent de corriger les failles de sécurité. Cependant, les hackers découvrent de nouvelles failles de sécurité chaque jour.  Cela implique ce mouvement perpétuel de mise à jour.
Votre site internet qui est donc sécurisé aujourd’hui, et complètement fonctionnel peut très bien quelques années après ne plus être fonctionnel du tout et avec des failles de sécurité.

Quelles sont les différentes formes de piratage d’un site internet ?

• La modification des fichiers du site (Defacing) : Le pirate accède à votre serveur et modifie vos pages, ou supprime des fichiers pour mettre hors service votre site, ou publier des contenus illicites.
• Le fishing : Un site fishing est une copie d’un site d’une entreprise ou d’une institution, placé sur votre serveur et permettant de récupérer les données des internautes. Par exemple, le pirate crée une fausse page Paypal sur votre site, envoi des emails indiquant aux personnes de rentrer leurs coordonnées, et récupère via ce site qui est sur votre serveur les informations des victimes.
• La création de sous-­domaine : Le pirate accède à votre serveur et crée un sous domaine (exemple.monsite.com), et place un site fishing par exemple.

La maintenance d’un site est donc essentielle pour contrer ces failles et protéger vos données.

L’évolution constante des algorithmes Google

Il faut savoir que Google change 500 à 600 fois son algorithme par an (Source imarklab). Google a surnommé ses derniers grands changements d’algorithmes par des noms d’animaux. Après Panda, Penguin a été changé en 2013 par Hummingbird. À chaque changement d’algorithme, votre position dans le moteur de recherche change. Votre référencement doit donc être ajusté pour chaque modification d’algorithme. Si vous voulez rester dans les premières positions, et donc rester visible sur le web.

Google change son algorithme en fonction des besoins des visiteurs et non des propriétaires de site internet. Dans sa dernière version Hummingbrid, Google prend en compte les nouvelles habitudes de navigation des internautes en privilégiant la navigation mobile.
L’important pour Google est que vous ayez un contenu intéressant et des liens de qualité pointant sur votre site internet.[/vc_column_text]